Noël dans le monde

Au MIIC, on a la chance d’avoir plusieurs étudiants internationaux. Ils nous viennent des Etats-Unis, du Mexique, du Vietnam ou encore d’Argentine. Du coup, le blog s’est tourné vers eux pour en savoir un peu plus sur la façon dont ils fêtent Noël. Voici les réponses de deux d’entre eux !

Au Vietnam, le bouddhisme étant la religion officielle, Noël n’est pas célébré avec la connotation religieuse chrétienne. Ca n’est pas non plus un jour férié. Selon Ha Anh, si l’on y fête Noël, c’est avant tout le résultat de la mondialisation qui a massivement diffusé les images des fêtes de fin d’année occidentales. Par exemple, les grands magasins se parent de décorations à l’approche de décembre. Au Vietnam, on se réapproprie Noël pour en faire un prétexte pour passer du temps avec des amis et s’échanger des cadeaux. La fête est surtout populaire auprès des jeunes qui baignent dans cette société mondialisée depuis leur plus jeune âge. Noël n’est pas obligatoire, mais est encore une fois un moyen de témoigner son affection à ses amis, son partenaire ou sa famille en offrant des cadeaux et des cartes de vœux.

christmas-in-vietnam-32631
Un exemple des décorations spectaculaires de certains grands magasins au Vietnam

 

Au Mexique, on est très pratiquant à l’origine. Tout au long du mois de décembre, on retrouve une série de petites fêtes que l’on appelle posadas. A l’origine catholiques, ces fêtes sont maintenant juste des réunions où l’on retrouve la classique piñata navideña, beaucoup de nourriture et d’alcool, voire parfois un Secret Santa. Il y a donc plusieurs posadas, une avec les collègues, une avec les amis, une avec la famille, etc… Le 24 décembre, ou Nochebuena, une majorité se rend à la Messe. Après ça, la famille se réunit, ce qui d’après Martha donne de très, très grands diners puisque tout le monde vient, des parents aux cousins, oncles et tantes éloignés. On y mange de la dinde, mais aussi du bacalhau, un plat à base de morue, d’olive, de tomates et de piment. Les adultes s’offrent en général les cadeaux ce jour-là. Dans le Nord du Mexique, à cause de l’influence états-unienne, les enfants reçoivent les cadeaux du Père Noël le matin du 25. Au centre et au Sud en revanche, ils doivent attendre le 6 Janvier et les Rois Mages. Traditionnellement, puisque les festivités se finissent tard dans la nuit (ou tôt le matin), la journée du 25 est réservée au repos.

pinatas-pecados
La piñata navideña

En espérant que ces petits aperçus vous auront donné aussi hâte que nous d’être au 24…

By Juliette Moreau, Ha Anh Tran & Martha Zecena (M1)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s