Rencontre avec Frida au détour d’une balade : Frida Anatomicum

Au détour d’une balade dans Paris, Frida croise notre regard. On s’arrête et on admire la magnifique affiche. La curiosité nous attire, on change nos plans. Aujourd’hui, nous allons voir une exposition : Frida Anatomicum.15053375_10211340950184371_1225512775_o

A l’intérieur, la plupart des visiteurs sont comme nous, de simples flâneurs intrigués, devenus spectateurs. On pousse la porte pour jeter un coup d’œil, obtenir quelques renseignements et puis on reste parce que le lieu est hypnotisant, parce que l’exposition n’est pas très longue et parce que les prix sont abordables.

15053406_10211340946424277_1078030707_o1L’exposition se trouve au cœur de l’Université Paris-Descartes, dans la salle devenue musée dédié à l’histoire de la médecine. La pièce, somptueuse et ornée d’une verrière de galeries en fer forgé, qui regorge d’objets bizarres, étranges – et parfois terrifiants- abrite le temps d’une exposition les œuvres de Benjamin Lacombe et de Sebastien Perez.

Pour célébrer la sortie de leur livre Frida aux éditions Albin Michel Jeunesse, les auteurs ont décidé d’en faire la promotion en partageant avec le public le fruit de leur travail.

15060351_10211340947024292_532754681_o

C’est une douce immersion dans la vie et le processus créatif de Frida Kahlo. Elle est mise à nu – au sens propre comme au figuré – à travers une succession de tableaux accompagnés de passages extraits des correspondances de Frida.

On navigue de thèmes en thèmes s’engouffrant un peu plus à chaque tableau dans l’univers unique de Frida Kahlo où cohabitent amour, mort et nature.

 

images
« Je ne suis pas malade, je suis brisée. Mais je me sens heureuse de continuer à vivre, tant qu’il me sera possible de peindre ».             Frida Kahlo

L’hommage à l’artiste est réussi. Les tableaux, les figurines et les textes poétiques nous agrippent et nous submergent d’émotions.

Aujourd’hui, j’ai vu une exposition délicate et époustouflante.

FRIDA ANATOMICUM

15126060_10211340946824287_1514630424_o1

 

Pour aller plus loin dans la découverte ou la redécouverte de Frida Kahlo, l’exposition « Mexique 1900 -1950 » qui se tient actuellement au Grand Palais – et jusqu’au 23 janvier 2017 –  propose une exploration de la construction d’une identité culturelle mexicaine bouillonnante de créativité à travers les œuvres de différents artistes : Frida Kahlo, Rivera, Orozco, Siquieros et de nombreux autres peintres.

(By) Laurana Marignan

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s