Le MIIC a organisé une exposition !

Si vous nous suivez sur Instagram, vous aurez sans doute remarqué l’avalanche de publications mardi 22 novembre, entre 17h et 20h. Les élèves du M1 ont organisé une exposition, et étaient plutôt fiers de la présenter !

Pour ceux qui seraient perdus (ou qui ne nous suivraient pas sur Instagram, shame shame), cette exposition s’intitulait Petite Collection d’Identités Plurielles et regroupait des typographies 3D réalisées dans le cadre du cours « Nouveaux outils de la communication digitale » dispensé par Johanna Bilitza. Pourquoi ce choix de titre ? Parce que dans notre promo de vingt étudiants, on est finalement une petite famille faite de plein de personnalités différentes, et cette exposition était l’occasion idéale de s’en rendre compte. En effet, le but de ce travail était de réaliser une typographie 3D d’un mot ou d’une phrase faisant référence à l’histoire personnelle, l’identité ou encore l’état d’esprit de chacun. Pouvoir tout exposer au regard des autres élèves du MIIC, des professeurs et de nos proches était en quelque sorte l’aboutissement de ces introspections. Nous avons dû laisser libre cours à notre imagination pour présenter nos mots de façon ingénieuse

home
Que cela soit de façon manuelle, avec « Home » de Ha Anh (regardez, c’est un mot qui forme UNE MAISON !!)…
flawful
…ou informatique, avec par exemple « Flawful » de Fairouz.

Entre « résilience » et « house of memories », « hero » et « home », « to be my own mother » et « flawful », « corps » et « recess », entre les installations faites de M&Ms, de sucre, de maïs, enflammées ou encore peintes sur le corps, on peut vraiment dire que notre Petite Collection renfermait de tout.

Nous espérons que ceux qui ont eu l’occasion de la voir ont passé un moment agréable à naviguer dans la salle 347, ou dans la salle des thèses, où elle a été exposée à nouveau le 30 novembre, à l’occasion de la remise des diplômes de la promotion 2014-2016 (pour les curieux, allez faire un tour du côté du blog des alumni, juste ici pour voir des images de cette cérémonie !).

La soirée du 22 novembre s’est finie sur une performance improvisée de danse d’Iris Barghon Pons sur un poème écrit et déclamé par Fia Maureen Kakou, un moment intime pour ceux qui avaient eu le courage de rester jusqu’au bout. Mais pas de panique, vous qui n’avez pas pu être là pouvez dès maintenant voir cette performance.

Pour voir le reste de l’exposition, rendez-vous sur Instagram où elles sont toutes accompagnées d’un court extrait des explications qu’ont fournies tous les M1 pour leur typographie ! Et puis finalement, si on insiste autant sur Instagram depuis le début de cet article, c’est peut-être aussi parce que c’est là qu’on vous montre à quel point nous sommes une petite collection d’identités plurielles…

By Juliette Moreau et Fia Maureen Kakou (M1)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s