De Méliès à la 3D : Vers une démocratisation de la Cinémathèque ?

La Cinémathèque entame la rentrée avec une nouvelle exposition intitulée De Méliès à la 3D: La machine cinéma. Après des rétrospectives habituellement consacrées à des réalisateurs (Scorsese, Truffaut ou encore Demy), la Cinémathèque se concentre cette fois-ci sur le côté technique du 7ème Art. L’exposition nous propose un parcours historique et thématique au travers d’objets emblématiques de l’évolution du cinéma.

fullsizeoutput_16f3
Silence, ça tourne !

Ainsi, on déambule entre les caméras, les hauts parleurs et les tables de montage. On va de l’âge d’or du muet au futur du cinéma avec la 3D, et surtout la réalité virtuelle.. C’est là que se situe la vraie bonne idée de cette exposition: en partenariat avec Google, la Cinémathèque propose une expérience interactive avec le Kinoscope, un court-métrage d’animation en réalité virtuelle. Après avoir patienté quelques minutes, on nous tend un Google cardboard, petit boitier en carton à poser sur son nez. A l’intérieur, un smartphone qui diffuse le court-métrage d’une dizaine de minutes. Défile devant nous et autour de nous, un conte animé du cinéma, véritable hommage à ces films et réalisateurs qui ont marqué l’histoire. Petit bijou d’immersion, cette initiative arrive comme une bouffée d’air frais à la fin d’une exposition somme toute assez convenue et peut-être victime de ses qualités.

fullsizeoutput_16e6
Google s’infiltre même dans la Cinémathèque

Frédéric Bonnaud, directeur de la Cinémathèque depuis le 1er février 2016, affiche la volonté de démocratiser le musée, en particulier auprès des jeunes :

J’aimerais, effectivement, que la Cinémathèque accueille, en plus des gamins dans tous les coins, un public très large afin que cinéphiles et non-spécialistes puissent se côtoyer. Dans le projet originel d’Henri Langlois, la Cinémathèque était aussi le Musée du cinéma et il faut continuer à s’en souvenir pour effacer toute forme d’intimidation culturelle que pourrait renvoyer une institution comme la nôtre. (source : télérama)

Un pari à moitié tenu. L’accroche des affiches pour l’exposition « Découvrez la technique qu’il y a derrière un baiser de cinéma », laissait espérer des explications didactiques. Or c’est loin d’être le cas, on assiste plutôt à une avalanche de reliques retraçant les grandes avancées technologiques du cinéma. Il y a ici un certain côté collectionnite aiguë habituel de la Cinémathèque. Ce n’est pas forcément un mal puisque c’est avec plaisir (et un soupçon de déférence) que l’on arrive face à la caméra de Méliès. C’est même émouvant lorsque l’on considère ce que le cinéma doit à toutes ces inventions.

fullsizeoutput_16eb
Chronomégaphone amplifiant le son enregistré

Mais c’est aussi là qu’on découvre un certain paradoxe de l’exposition. On ressent bien la volonté de rendre la Cinémathèque plus accessible avec l’ajout de la réalité virtuelle, mais l’exposition dans sa globalité reste réservée aux cinéphiles, puisqu’elle présuppose une connaissance déjà avancée du cinéma. Ce ne sont pas les trop courts encarts placés à côté des oeuvres qui permettront aux néophytes d’en comprendre plus sur la technique.

L’intention est louable, même si elle n’est pas encore aboutie. Il n’en reste pas moins que l’exposition est agréable à parcourir et nous transmet un peu de l’enchantement qu’ont ses créateurs pour le cinéma.

Pour aller un peu plus loin :

  • Court-métrage Kinoscope depuis votre canapé (malheureusement moins saisissant que depuis un Google cardboard)
  • Conférence de Laurent Mannoni, commissaire de l’exposition
  • Pour les globe-trotters cinéphiles, une petite visite au Musée national du Cinéma à Turin s’impose, interactivité garantie ! Une mise-en-bouche ici.
  • Et puisqu’on a tout de même apprécié notre visite à la Cinémathèque, la billeterie est ici. L’exposition dure jusqu’au 29 janvier 2017, si vous allez y faire un tour on serait curieux de connaître vos impressions !

 

By Justine Berner (M1)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s