Rencontre : Go-Self Tours ou le partage de l’expérience touristique revisité !

Paris, les Champs Elysées. En sortant de la bouche de métro Franklin Roosevelt, mon regard est automatiquement attiré par quatre petites voitures vertes et roses. C’est un peu plus bas que je trouve le bureau de Joël Olivieri, fondateur de la société Go-Self Tours. Mr Olivieri est un homme ambitieux et plein de ressources. Après avoir travaillé dans la comptabilité, la photographie, l’artisanat ou encore la finance, ce Corse entreprend la création de son entreprise, qu’il ouvre en octobre 2014 à Paris.

Entre innovation et nouvelles technologies, l’expérience Go-Self Tours ne laisse pas les touristes indifférents. Rencontre.

Go-Self Tours

Passionné par ses voyages autour du monde, Joël Olivieri a toujours souhaité conserver son autonomie durant ses visites des grandes villes. Son inspiration, il la trouve notamment à San Francisco où la société GoCars permet aux touristes les plus indépendants de se balader dans la ville à bord d’une voiturette munie d’un GPS. Mr Olivieri décide alors d’importer cette idée à Paris où il souhaite mettre des voitures Biro électriques à disposition des voyageurs. Toutefois, la visite est totalement innovante. En faisant appel au célèbre historien Robert Colonna d’Istria, il ajoute des explications des grands monuments historiques de Paris qui sont tout sauf anodines. Tout est choisi avec minutie par Joël Olivieri qui veut faire vivre à ses clients une expérience hors du commun, loin des clichés et des parcours habituels. Munies d’un GPS sur tablette, ces petites voitures électriques peuvent passer devant 95 points touristiques de la capitale. Objets connectés oblige, les explications de Robert Colonna d’Istria (disponibles en sept langues mais aussi pour les malentendants) sont lancées automatiquement à l’approche d’un monument.

Quand je demande au fondateur de Go-Self Tours quelles sont les valeurs de sa société, il répond en toute honnêteté : « faire perdurer les idées de nos grand-parents ». Et ces idées-là sont simples : s’adapter à la volonté des visiteurs et les faire se sentir comme chez eux. Pour cela, Joël Olivieri accueille ses clients le sourire aux lèvres, toujours prêt à modifier les parcours pour que la visite soit la plus agréable possible.

En un mot, Go-Self Tours est la définition même de l’EXPERIENCE. Cette société, qui revisite le tourisme, s’inscrit dans ce phénomène actuel qui pousse les campagnes publicitaires et les entreprises à jouer sur les sensations et les émotions. Le simple fait de pouvoir utiliser du Wifi dans la voiturette permet aux voyageurs d’être connectés sur les réseaux sociaux et de passer des appels via Skype. De plus, la proximité des deux sièges qui composent l’automobile renforce le partage d’expérience, tout comme la vidéo de leur parcours, disponible à la fin de la visite.

Plusieurs articles de presse ont décrit la société de Joël Olivieri comme la visite touristique 2.0, et c’est effectivement le cas : Go-Self Tours assure à ses clients un itinéraire innovant et adapté à leurs envies, une autonomie à bord d’un véhicule écologique, et une manière actuelle de partager et de revivre une expérience sensationnelle avec ses proches via les nouvelles technologies.

S’il a fallu plus d’un an et 14 heures de travail par jour à Mr Olivieri pour concrétiser son projet, ce dernier défie désormais les visites touristiques habituelles mais également les plus grands spots publicitaires. En effet, on ne peut pas parler de l’expérience Go-Self Tours, on ne peut que la vivre.

Deux demandes en mariages durant des visites sont la preuve que certains l’ont vécue on ne peut mieux.

En attendant de retrouver Go-Self Tours dans d’autres villes du monde (Londres, New York, San Francisco), je vous propose de découvrir le site Internet de la société, les itinéraires proposés et les tarifs des différents parcours : Site officiel de Go-Self Tours.

By combining innovation, new technologies and ecology, Go-Self Tours offers tourists a new way to discover Paris. Users can travel totally independently in small electric cars and are guided thanks to an onboard GPS-connected tablet. With unique and well-thought historical explanations about famous monuments, visitors are far from the usual,stereotypical itineraries.The inclusion of wifi and webcam equipment also means that they can share their emotions with their families or friends. Indeed, Go-Self Tours seems to illustrate this increasingly popular trend of sharing experiences : what’s the harm in paying a little more if you can have the time of your life?

Par Camille Eyssautier

Crédits photo : Camille Eyssautier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s