« Ello » : vers un Internet anonyme ?

Ces dernières années, les réseaux sociaux se sont multipliés. Que ce soit sur nos ordinateurs ou nos smartphones, les applications telles que Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat et LinkedIn font (pour la plupart d’entre nous) partie intégrante de notre quotidien. Nous sommes devenus « hyperconnectés »  grâce aux partages multiples qui s’offrent à nous : photos, vidéos, dessins, anecdotes… C’est à se demander s’il est encore possible d’inventer de nouvelles manières de nous exprimer sur la toile.

Et pourtant, en Mars 2014, un nouveau réseau social est apparu: Ello. Son slogan « Simple, beautiful and ad-free » l’annonçait comme une alternative à Facebook ou Twitter. Vous n’en faites pas encore partie ? C’est normal. Initialement, il fallait recevoir une invitation d’un membre afin d’obtenir le droit de s’inscrire. Mais voyant les demandes d’inscription augmenter de jour en jour, les créateurs d’Ello ont décidé d’autoriser quiconque le souhaitant à ouvrir un compte sur le site. Pour cela, rien de plus simple : on envoie une demande d’inscription à partir de la page d’accueil en renseignant son adresse e-mail, et on reçoit un message qui nous explique comment procéder. Jusque là, rien de révolutionnaire. C’est leur politique de confidentialité qui est innovante : aucune publicité n’est présente sur le site, et les informations personnelles concernant les utilisateurs ne sont pas revendues à des tiers. Par ailleurs, l’utilisation d’un pseudonyme est fortement conseillée afin de réduire les risques d’espionnage.

En ce moment, la privacité des informations des utilisateurs est un sujet qui fait polémique, notamment depuis l’annonce de la nouvelle politique de confidentialité de Facebook. En effet, à partir de Janvier 2015, le géant des réseaux sociaux s’accordera le droit de recueillir des données extérieures à Facebook (tous les sites pour lesquels nous aurons appuyé sur le bouton « Like » sont concernés) dans le but de cibler le type de publicité à publier sur notre fil d’actualités. Une nouvelle fonctionnalité (qui existe déjà aux États-Unis) pourrait également faire faire son apparition, à savoir : faire des achats via Facebook. Ainsi, le groupe s’autorisera à recueillir des informations telles que le montant et la nature de vos achats, ainsi que votre numéro de carte bleue, sa marque, son type et sa date de validité…

Même s’il existe des logiciels qui permettent de bloquer les publicités, ils n’empêchent pas la mémorisation de nos données. Ello serait-il une alternative à cet internet qui s’introduit dans nos vies (et dans nos portefeuilles) ? Rien n’est si sûr, car même si son manifeste fait rêver, il comporte des failles. En tout cas, sa création confirme une tendance qui fait de plus en plus parler d’elle : devenir « incognito » sur internet, peut-être une nouvelle forme d’Anonymous face au matraquage consumériste compulsif des réseaux sociaux.

This year, the Internet welcomes a new social network : Ello a simple, minimalist and ad-free platform. Ello is expected to be the complete opposite of other existing social networks. Their privacy policy is very strict: no personal information is to be sold to other companies. Recently, Facebook announced a change in their own privacy policy: they will be able to collect users’ personal information from other websites, like the number of one’s credit card for example. Could these recent decisions influence user to switch from Facebook to Ello? Only time will tell.

By Méryl Mottet

Crédits photo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s