Chargée de communication en 5 missions !

et20létéC’est en plein cœur du 20e que j’ai effectué mes premiers pas dans le monde impitoyable de la communication. Et pas n’importe laquelle ! J’étais chargée de la communication du festival Et 20 l’été, un festival dédié aux arts dans la rue, organisé conjointement par la mairie du 20e arrondissement de Paris et par l’association Paris Culture 20e. L’idée ? Faire redécouvrir la ville à ses habitants à travers des interventions artistiques innovantes et variées (danse, théâtre, installations, performances), gratuites et pour tous, pendant 10 jours. Voilà un beau projet dont il fallait parler !
Petit aperçu de mon stage en cinq missions :

Mission n°1 : Analyse du terrain
Avant d’écrire et de vendre un projet, il fallait m’en imprégner, le comprendre et le connaître sur le bout des doigts. En une journée, c’était réglé : les archives, les dossiers, tout y est passé !

Mission n°2 : Action-rédaction !
À chaque cible son outil de communication : un dossier de presse bien rôdé pour les journalistes, un programme clair et attractif pour le « tout public », des newsletters personnalisées pour les habitués et des fiches spectacles riches en infos pour le public intéressé. Ce fut un travail de rédaction intensif demandant rigueur et esprit créatif : il fallait savoir sans cesse se renouveler et s’adapter à son interlocuteur.

Mission n°3 : Prospection et prise de contact musclée
Une fois le dossier de presse BAT (« Bon à Tirer » comme on dit dans le jargon de la com’), il fallait l’envoyer aux journalistes. Ces derniers sont partout, pourtant… difficile de les trouver vraiment ! Je suis donc partie en éclaireuse sur des sites Internet divers et variés : culture, société, sorties parisiennes…afin de trouver des contacts. Après des heures et des heures de dur labeur, je suis parvenue à convaincre une quinzaine de confrères qui ont vanté les mérites du festival dans des articles bien pensés.

Mission n°4 : Le jour J
Après un mois et demi de préparation intense, d’heures passées à taper sur le clavier, à envoyer des mails ou à passer des coups de fil… j’y étais. Pendant 10 jours, toute l’équipe s’est donnée à 200% pour que le festival soit réussi. J’étais sur tous les fronts : j’écrivais des posts Facebook pertinents et instantanés tout en m’assurant du bon déroulement des spectacles. Il fallait que les artistes soient bien accueillis, que le public soit bien averti ; sans oublier l’armée de bénévoles que j’avais sous mon commandement. Le jour comme la nuit, sous le soleil ou sous la pluie, nous nous sommes battus pour faire vivre les rues du 20e !

Mission n°5 : Victoire !
Après quelques jours de permission bien mérités, l’équipe du festival s’est réunie pour établir le bilan de l’édition 2013. Un bilan positif puisque le festival s’est parfaitement déroulé et que les artistes, le public et les organisateurs étaient contents de ces 10 jours. Le bilan fut aussi un temps de réflexion et d’échange primordial. En effet, il ne constitue pas seulement un outil de conclusion mais aussi une base pour construire ou reconstruire le plan d’attaque de l’année à venir.

Plus d’infos sur :
http://www.lebonbon.fr/2013/06/20/Et-20-lete-2013/

What is it like to be in charge of communication for “Et 20 l’été “ street art festival in Paris? The article reviews a two-month internship in 5 key points to get at the main issues and tasks of this thrilling experience.

Par Jeanne Klein

Crédit photo : des-gens.net

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s