Tout est une question de stratégie

FestivalTousCourtsC’est au sein du Festival Tous Courts que j’ai effectué mon stage de fin de première année. Il s’agit d’un festival international de courts-métrages, organisé par l’association Rencontres Cinématographiques d’Aix-en-Provence. Il existe depuis 31 ans et a permis l’émergence de réalisateurs comme François Ozon, Laurent Cantet ou Jalil Lespert. Son « Marché du Film » permet également la promotion et la diffusion de courts-métrages, mis à la disposition d’acheteurs venus du monde entier.

Arrivée au Festival Tous Courts, l’objectif est clair : le festival doit gagner en notoriété pour que sa fréquentation augmente et qu’il puisse ainsi continuer à exister (car qui dit bonne fréquentation, dit aussi… subventions !). Ma mission au sein du Festival consistera donc à élaborer la communication numérique. Je vais m’occuper de la présence du Festival Tous Courts sur Facebook, travailler à la refonte de la page, définir sa ligne éditoriale, rédiger la charte de la page ainsi que le contenu rédactionnel à publier.

Première chose à faire : un constat de la situation actuelle et une évaluation de la « concurrence » à l’aide d’outils comme des matrices SWOT ou des benchmarks. Je m’inspire donc de la communication numérique d’autres festivals de cinéma pour en dégager les bonnes pratiques et établir notre propre stratégie de communication sur Facebook.

Reprendre en main la page Facebook a consisté à refaire son identité formelle mais surtout à identifier sa ligne éditoriale. L’objectif de notoriété ne doit jamais être oublié. Un important travail de création de rubriques a été fait, afin de diviser les types de contenus à publier. La consigne : ne parler que du Festival Tous Courts ou d’actualités directement liées au Festival. Sacrée contrainte quand je pensais faire du Facebook une antenne du Festival, sorte de live pendant son déroulement (1ère semaine de décembre) ainsi qu’une revue de presse du court-métrage ! Mais c’est bien là que se situe la meilleure partie d’un job : travailler avec une contrainte. Alors, je réfléchis seule, à plusieurs, je propose, je modifie.

Enfin, les 5 rubriques qui nous aiguilleront sur les articles à publier sont créées. J’ai rédigé du contenu rédactionnel : environ 16 articles qui parlent uniquement du Festival (ses palmarès, ses prix, son programme). J’ai rédigé une charte éditoriale, la Bible du rédacteur, qui permet d’écrire des articles en cohérence avec la ligne éditoriale définie. Et c’est cette partie stratégique du stage que j’ai préféré. Comment, à force de travail et de modifications, on peut construire une stratégie de communication claire, efficace et en accord avec les valeurs de l’entreprise. Et surtout, comment s’approprier un outil formidable, Facebook, qui permet de fédérer énormément de gens, si le ton et l’interactivité sont au rendez-vous.

J’ai également découvert ce que c’est exactement que de participer à la coordination d’un Festival et la manière dont internet permet la circulation d’œuvres culturelles. Ou comment la transformation des supports, du physique au numérique, constitue un changement important dans la mise en place d’un tel événement.

This summer, I was an intern with the Short Film Festival (called Festival Tous Courts) in Aix-en-Provence. My mission: to redefine the Facebook communication strategy. I analysed the situation (with a little help from my friends SWOT and Benchmark) and made strategic decisions to create an entirely new communication plan.

Par Floriane Balac

Crédit photo : http://www.festivaltouscourts.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s