Mettez-vous sur pose !

Sans titre

Les bords de Seine vous réservent parfois de belles surprises… Si le promeneur se dirige en direction de la Dame de fer, il sera peut-être amené à tomber nez à nez avec de grands murs rouges. Non, pas des murs en béton mais bel et bien des murs d’images !

Pour la quatrième fois, le Musée du quai Branly organise la biennale de photographie Photoquai sur les berges de Seine, juste en face du musée. Cette manifestation, commencée le 17 septembre, se terminera le 17 novembre. Pas de panique donc, il y aura de la place pour tout le monde ! En plus, l’accès aux photos est possible 24h/24 et 7j/7… Un conseil cependant : n’y allez pas le dimanche ou vous risqueriez d’y perdre une chaussure.

Photoquai, vous en pensez quoi de ce nom ? Pour moi, sa consonance à quelque chose d’universel. Un Français, un Anglais ou un Chinois serait parfaitement capable de le prononcer. D’ailleurs, c’est bien la multiplicité des pays qui rend l’exposition possible, car Photoquai, c’est avant tout l’accès pour un grand public à près de 400 photos réalisées par 40 photographes venus de 29 pays non occidentaux. Oui, ça fait beaucoup de chiffres mais la visite devrait être plus simple : beaucoup d’images au format XXL et peu de texte.

« Regarde-moi », c’est le titre de l’exposition, tente de nous donner accès à un bout d’altérité, de nous la présenter avec ses particularités physiques, mentales ou spirituelles. Il règne un silence profond dans cette exposition, un silence qui doit permettre de méditer face à ces œuvres. Pourtant la bousculade est elle aussi au rendez-vous, mission PARTAGE réussie.

Photoquai est un paradoxe à elle toute seule : du calme, de la vie mais aussi du lointain qui ne s’apparente pas à de l’exotisme. En effet, même s’il est question de beaucoup de pays pauvres dans cette exposition, aucune idée reçue ne vient ternir le tableau. C’est uniquement par le biais de l’esthétique que le visiteur peut détecter le sens de chaque photo. Par ailleurs, le parti-pris d’organisation de l’exposition (sans aucune logique d’enchaînement des pays) souligne la belle continuité et la cohérence d’ensemble de ces œuvres.

La Chine, par exemple, semble parsemée, ici et là, d’un bout à l’autre de l’exposition. On fait d’abord connaissance avec Rongguo Gao et sa série de photos Twins. L’artiste a parcouru 511 villages chinois et a sélectionné 23 paires de jumeaux complètement identiques. La présentation des photos en binômes et en face à face laisse émerger un effet de miroir très bien maîtrisé : la compréhension de l’autre comme origine à la compréhension de soi. Je passe quelques temps après devant la série Twins II (drôle d’écho non ?) de l’artiste coréenne Sunmin Lee. Autre rappel à la série précédente, les individus sont là aussi présentés en binômes et posent à l’extérieur. Sauf qu’ici, c’est un tout autre sentiment qui nous envahi :un clash entre la nature, l’envie de liberté et la hiérarchie très puissante de la société coréenne. Des œuvres d’apparence similaire mais dont la signification n’est résolument pas la même.

Pour finir ce voyage en Chine, voici que je la découvre encore sous un autre angle avec Qingjun Huang  et sa série Family stuff. Celle-ci donne à voir des familles chinoises au beau milieu de leurs objets personnels : télés, popotes, meubles, chaussures, chapeaux, tout y passe ! Mutation de la Chine rurale, en route vers la modernisation, l’objet est là avant tout pour raconter des histoires… Bonne méditation !

The Musée du Quai Branly has staged for the fourth time the biennal Photoquai exhibition. Photographers from 29 different countries have come to Paris to share their work with western countries. It is a great opportunity to better understand the day-to-day experiences of foreign families. Visit the exhibition through November 17th.

Par Line Aubertin

Crédit photo : Line Aubertin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s