My Little Paris : une little entreprise qui ne connaît pas la crise

arton90

Métro, boulot, dodo… Votre vie ne semble plus résonner que par ce rythme ternaire ? Besoin de changement, d’insolite pour pimenter le train-train de la vie ? My Little Paris, le chic site de bons plans chocs est là pour bousculer la routine de votre quotidien !

Lire sous le plus vieil arbre de Paris, manger dans un resto branché : autant de suggestions et de bonnes adresses qui arrivent deux fois par semaine dans près de neuf cent mille boites mail. Rien que ça. Mais quelle peut bien être la recette d’un tel succès ? Étudions la genèse de ce phénomène.

L’étonnante histoire de l’entreprise My Little Paris témoigne de la puissance sous-estimée du bouche à oreille. Tout commence en 2008 lorsque Fany Pechiodat, qui travaille alors dans la mode, décide avec une petite équipe de lancer une newsletter de ses bons plans parisiens uniquement dédiée aux femmes. Un mois et plusieurs milliers de followers plus tard, les grandes entreprises se pressent afin d’obtenir une mention de leur bon plan dans la newsletter ! Décidée à créer sa propre boîte, Fany Pechiodat n’a pas perdu au change : aujourd’hui, le site internet fédère une communauté de plus de neuf cent mille membres. Une véritable mine d’or pour cette entreprise qui compte aujourd’hui 40 salariés et un chiffre d’affaire de plus huit millions d’euros.

Le concept a généré et continue de générer une multitude de déclinaisons de ces « partage de bons plans » : My Little Wedding pour toutes celles qui souhaitent un mariage original et réussi, My Little Kids pour les bons plans côté enfants, My Little Box  pour recevoir chaque mois des produits de beauté surprises, My Little Lyon et My Little Marseille. Parce que, qu’à cela ne tienne !, même « en province », on peut être hype ! Et pour vous prouver que l’entreprise n’oublie personne, notez l’existence de sa version masculine : Merci Alfred. Ce potentiel de déclinaisons foisonnantes a même fait irruption dans le monde physique de nos libraires : depuis 2010, les bons plans de My little Paris sont sortis en version livre.

La recette du succès est simple : une plateforme à l’allure fun et élégante, colorée authentiquement au pinceau, un site et une newsletter entièrement gratuits et surtout un ton personnel et décalé qui permet de redonner de  l’émotionnel au digital. C’est là tout le principe de « l’e-amitié » : donner l’impression qu’on est privilégiée, entre copines, comme le prouve le slogan « recevoir des adresses secrètes et des idées insolites » ; c’est nous donner l’impression que nous faisons partie d’un club très privé de happy few alors même qu’il est ouvert à tous. C’est donc aussi insuffler de nouveau un peu de chaleur au monde du web.

Pourtant, aujourd’hui, l’entreprise ne serait-elle pas victime de son succès ? My Little Paris n’est-il pas devenu davantage un site de publicités que de bons plans ? En effet, en recevant deux newsletters par semaine, force est de constater que le véritable « bon plan » peut parfois se retrouver étouffé dans un flot d’informations sponsorisées. Alors, comment ne pas lasser son lecteur et surtout comment continuer à lui donner envie de découvrir ce qu’on lui propose en évitant d’être racoleur ? Citons par exemple le bon plan intitulé « La Tour d’Argent vous offre le déjeuner » qui proposait en réalité un repas d’un cuisinier du restaurant, oui, mais servi dans une assiette en plastique à la Mairie du 5ème arrondissement et en échange d’un don du sang. Une très bonne accroche, certes, mais peut-être de quoi créer quelques déceptions… Tous ces enjeux sont de taille pour cette entreprise qui ne cesse de se réinventer et qui nous prouve tout de même qu’on peut construire un « business model » très rentable autour d’un simple petit clic.

If you are tired of the same old routine, subscribe to My Little Paris’ newsletter for women and rediscover Paris! Twice a week you will receive a list of unusual good deals and nice places to hang out. Fanny Pechiodat, the successful founder of the start-up, aims to imbue the world of the web with warmth and humanity. With the concept now adapted for fashionable men (Merci Alfred), future brides (My Little Wedding), and mothers (My Little Kids), this new business is decidedly on the rise!

Par Mélanie Hatte
Source de l’image : My Little Paris

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s