PROJET : ACTION ! (partie 1/3)

Etés de la Danse
Épisode 1 : Réunion/Passion

Fin Novembre, nous voila parties en direction de la rue Berger pour cette première rencontre avec l’équipe des Étés de la Danse : la gaieté est au rendez-vous, l’aventure peut commencer. Réunion dense et intense, on s’immerge dans l’histoire du festival, on s’imprègne de l’identité de l’association et de leurs projets en cours. Étrange sensation que de parcourir en une après-midi tous les cheminements d’une aventure humaine démarrée huit ans plus tôt. Notre mission : Trouver des sous. Simple mais pas si facile. On est en charge de monter le dossier de partenariat des Étés : argumentaire que l’on enverra à des entreprises cibles pour les convaincre de devenir mécènes de l’association. On prend le projet à cœur, de toute façon il est maintenant entre nos mains.

Épisode 2 : Collecte d’informations

On se lance dans les travaux de recherche ; notre base de données se remplit à vitesse grand V : chiffres, visuels, dossiers de presse, etc., on épluche tout de A à Z. Il faut également du fonctionnement du mécénat en France. Contreparties, défiscalisation, stratégie de team-building, tout y passe. Time for reflexion : Moment d’analyses sur le public cible, les besoins financiers du festival et les arguments qui sensibiliseront les entreprises démarchées. On les veut ces mécènes ! Nous nous attelons donc à la tâche et cherchons à être aussi convaincantes que possible, point par point. D’ailleurs, justement, parlons-en de ce pouvoir du point : car pour être percutant, mieux vaut savoir condenser toutes nos données en un unique, bref et efficace Power Point. Vous avez dit difficile ?

Épisode 3 : Action…ré(d)action

Alors, de semaine en semaine, on essaie, on peaufine, on brainstorme à tout va, on écrit, on efface, on ré-écrit et, enfin, on présente notre argumentaire. Réunion avec les Big Boss. C’est plutôt chouette de sentir que l’équipe des Étés attend véritablement quelque chose de notre part, un rendu propre, un rendu probant, bref, un rendu pro. (Non, on n’a encore jamais servi le café et on ne sait même pas où se trouve la photocopieuse.) Verdict : quelques modifications à apporter mais l’équipe paraît contente de notre travail. Alors voilà : oui, c’est long et parfois fastidieux, et parfois on voudrait ne pas s’acharner à essayer de trouver LE bon mot pendant trois heures ; mais au final, peu importe : quand on en voit le bout, on se dit que ça en valait la peine. La satisfaction du travail bien fait, c’est le seul vrai stimulant nécessaire à tout stagiaire (remarque, ça tombe plutôt bien, apparemment les gros salaires ne seraient pas vraiment prévus pour nous ?).

What’s in the next episode?

Le plan d’attaque est annoncé : a) On liste nos cibles, b)pour chacune d’entre elles, on établit les angles d’approches à privilégier, c) On joue les Sherlock Holmes du Web pour récolter un maximum de contacts pertinents et d) Pour pouvoir commencer les démarches auprès de nos futurs* mécènes. Reste qu’évidemment, la question du oui-mais-concrètement-on-fait-comment-nous-pour-convaincre-les-gens-? pourrait s’avérer plus compliqué qu’elle n’en a l’air…mais ça, ça s’appelle du teasing. Et ce sera pour le prochain épisode. THAT’S ALL FOLKS, STAY TUNED. (*Parce qu’adopter la positive attitude, c’est important. Et c’est Lorie qui l’a dit.)

Par Elise Labernède et Jeanne Klein
Source de l’image : Jeanne Klein

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s